LIBÉRER LE CORPS DE LA CUIRASSE DE PROTECTION

 BLOGUE, Méthode de libération des cuirasses

LIBÉRER LE CORPS DE LA CUIRASSE DE PROTECTION

méthode de libération des cuirasses

Méthode de Libération des Cuirasses

Cette cuirasse fait son apparition vers l’âge de 4 ans pour s’installer définitivement vers l’âge de 6 ans et tardivement 21 ans pour survivre à lui-même et à son milieu. Cette cuirasse est une défense pour se protéger de la douleur, de la souffrance du vide, de la dépression, du manque.  L’enfant, l’adolescent ou le jeune adulte fait le choix de ne plus souffrir, pour camoufler la “victime” qui a été blessée dans l’enfance, pour contrecarrer les attaques reçues créant ainsi une cuirasse physique, émotionnelle et mentale. Le propriétaire de cette cuirasse développera des croyances telles que : la vie est dure, je n’ai pas besoin des autres, je préfère être seul, …

Le corps est raide. Ce corps fait du sport, de la musculation pour se tonifier de l’extérieur et éviter de ressentir les émotions.   Il devient un corps de volonté. Cette cuirasse bloque la respiration. Ce corps bâti ressemble à une forteresse, une tour d’ivoire et correspond à la personnalité de l’attaquant, de l’insensible ou de l’intouchable. Il émane une froideur,une rigidité, une défense. Il a de la difficulté à toucher et à être touché, il ne connaît pas la tendresse, il est dur. En apparence, le propriétaire de cette cuirasse est soit un persécuteur ou un sauveur. Il prend pouvoir sur les autres.

LE DANGER de cette cuirasse est que l’individu vive à l’extérieur de lui-même, séparé de sa source, de son essence. En se protégeant des autres, il se protège surtout de lui-même. Il n’exprimera pas facilement ses émotions. il a peur des siennes et de celles des autres. Il s’identifiera à un héros. La personnalité s’identifie à la performance dans tous les domaines de sa vie. *

Livre de Marie Lise Labonté créatrice de la MLC©: AU COEUR DE NOTRE CORPS, SE LIBÉRER DE NOS CUIRASSES, Les Éditions de l’Homme, 2000, p.61

Trop souvent, les femmes et les hommes protègent leur sensibilité, leur émotivité, leur tendresse, leur douceur sous cette cuirasse de protection et choisissent de s’endurcir, de se masculiniser pour ne pas démonter leur vulnérabilité, leur essence et cela au détriment de l’expression de leur féminité.

Comments are closed.